Vendanges du millésime 2018

L’effervescence dans l’appellation

Bien que l’appellation Chinon ne produise que des vins tranquilles, en ce moment c’est l’effervescence.

Le temps tant attendu des vendanges est arrivé, et ce coup-ci : « y’en a d’accroché » !

De bien belles grappes

une belle grappe de Cabernet

Avec la sécheresse qui a duré tout l’été, on s’achemine vers un vin riche et gourmand dans lequel on devrait retrouver les parfums du soleil.

De toute évidence plus équilibré qu’un 2003, le millésime 2018 exprimera aussi probablement des notes de fruits mûrs aux accents méridionaux.

On se réjouit d’avance en dégustant les délicieuses bernaches !

Avec les températures clémentes de ce début d’automne, les fermentations ont démarré sur les chapeaux de roue, et les bernaches (moût de raisin partiellement fermenté) sont déjà bien avancées. Les vinifications auront pourtant parfois du mal à se finir, étant donné le potentiel alcoolique des vins cette année.

 

Dégustations sur l’eau à la confluence de la Loire et de la Vienne

bateaux cpie Touraine-val de Loire

Un environnement préservé

A l’occasion d’une sortie en bateau traditionnel en partenariat avec le CPIE Touraine-Val de Loire  nous vous expliquerons le fonctionnement et l’écologie du fleuve.

Au cœur des appellations rouges du Val de Loire

A cet endroit, au carrefour de l’Anjou et de la Touraine, la confluence de la Vienne et de la Loire marque aussi la frontière de 4 appellations rouges parmi les plus renommées du Val de Loire. Au fil de la ballade, nous découvrirons ces appellations à travers une dégustation sur le bateau.

Réservation indispensable

Dates :

  • Vendredi 6, 20 juillet 2018
  • Vendredi 3, 17, 31 août 2018
  • Vendredi 7 septembre 2018

RDV : 17h30 à la cale de l’Ormeau (en contrebas de la collégiale de Candes-Saint-Martin)

Tarifs : Adulte : 18 €.

Durée : 1h30

Remarques :

  • Réservation indispensable au 02 47 95 93 15
  • Nombre de places limité
A la confluence de la Loire et de la Vienne, la beauté du fleuve et de ses alentours subliment la dégustation des vins ligériens.

Le Salon des vins de Loire à Angers

2 parties distinctes

Autrefois uniquement consacré aux vins de Loire, et situé depuis son origine au parc des expositions d’Angers, le salon des vins de Loire s’est adapté à la demande croissante en faveur des vins biologiques et biodynamiques.

La partie « classique » du salon des vins d’Angers. On y trouve aussi des vignerons bio.
Chaque année le secteur consacré aux vins bio gagne du terrain

Une partie de la levée de la Loire à Angers.

Cette année encore une large partie de l’offre proposée était réunie au sein d’un espace dédié aux vins bio, Déméter (Label de certification des vins en biodynamie) et SAINS (Sans Aucun Intrants Ni Sulfites).

Appelé la levée de la Loire, bien que les vins représentés sont issus de toutes les régions viticoles de France, et parfois de l’étranger, cet espace prend une place de plus en plus importante sur le salon ; peut-être au détriment de l’espace traditionnel d’ailleurs.

Les différents types de vins

Pour s’y retrouver parmi toute cette classification, le mieux est de se référer au tableau ci-dessous qui résume les intrants possibles par type de production.

Les différents intrants dans les vins par type de production choisie

Bien sur, cela ne concerne que la vinification, et il y a également des conditions à respecter concernant la culture de la vigne qui présentent des contraintes différentes selon le mode de production choisi par le vigneron.

Pour ma part, c’est le résultat organoleptique ressenti à la dégustation qui guidera mon choix, avant le mode de production…

Après ma visite, j’espère pouvoir bientôt étoffer mon offre avec d’autres vins effervescents et d’autres cépages représentatifs de la Loire.

Le millésime 2017 bientôt dans vos verres

Avez-vous remarqué ces temps-ci comme les jours rallongent ? Lentement mais sensiblement, c’est certain.

En cette fin janvier, les premiers cabernets francs arrivent sur l’appellation Chinon.

Les premiers vinifiés sont parfois appelés cuvée de printemps, ou de Pâques… Bien que nous n’y soyons pas encore…

Pourtant, les goûter dès maintenant nous apportera un peu de soleil au coeur de ce morne hiver : comme un avant-goût des beaux jours qui ne tarderont pas à revenir.

Laissons nos papilles frétiller et s’éveiller sous le fruit palpitant de ces Cabernets francs si friands dans leur jeunesse.

<center>La belle couleur rubis, légèrement violacée, évoquant un fruit croquant, du vin de Chinon dans sa jeunesse</center>
La belle couleur rubis, légèrement violacée, évoquant un fruit croquant, du vin de Chinon dans sa jeunesse

Déjà la structure est là mais elle frémit encore sous la vivacité de tanins encore adolescents qui ne sont décidément pas disposé à s’assagir de si bonne heure : ceux là se laisserons dévorer à grandes goulées dès la première occasion, avec ou sans accompagnement, étant à eux seuls d’excellents nutriments…

Avec ce millésime 2017, nous allons résolument nous régaler dès le début de cette année 2018 !